Semaine du Samedi 21 au 29 novembre 2020

 Paroisse Notre-Dame de Liesse

  

Du lundi au jeudi à 18h30 : Vêpres à la Basilique par les chœurs des garçons de l’Académie musicale de Liesse.

 

Les funérailles 30 personnes maximum. Plus de messes avec assemblée.

Vous pouvez suivre les messes, chapelet, adoration sur youtube «Paroisse Notre-Dame de Liesse »

https://www.youtube.com/channel/UCa97ETLRns2va_QF39McBMw/

 

  

SAMEDI 21 Novembre         SOLENNITE DU CHRIST ROI DE L'UNIVERS

                                                    17 h 00 Chapelet à la Basilique de Liesse                                       

                                                    18 h 30 Messe à la Basilique de Liesse 

                                                                        Pour Monsieur Maurice LEFEVRE   

DIMANCHE 22 Novembre    10 h 30 Messe à la Basilique de Liesse                        

                                                                                      Remerciements à Notre Dame de Liesse pour Marceau LEMIRE et les défunts de la Famille ; Pour la Famille GANDON Pour les Familles KLEIN-SICARD & KLEIN-DUVIVIER

                                    Défunts : 19/11 Claude BOUVIER, 93 ans à Ramecourt       

                                               18 h 00 Temps de Louange à la Basilique de Liesse 

LUNDI 23 Novembre                 19 h 15 : Messe à la Basilique de Liesse                                   Saint Clément

                                                                           Pour la conversion de Françoise TESTARD

MARDI 24 Novembre               19 h 15 Messe à la Basilique de Liesse             Saint André Dung-Lac et ses compagnons

                                                                        Pour la conversion de Françoise TESTARD

MERCREDI 25 Novembre        19 h 15 Messe à la Basilique de Liesse                     Sainte Catherine d’Alexandrie

                                                                         Pour la conversion de la sœur de Françoise TESTARD

JEUDI 26 Novembre                  19 h 15 Messe à la Basilique de Liesse

                                                                         Pour la conversion de la sœur de Françoise TESTARD

VENDREDI 27 Novembre         19 h 00 Messe à la Basilique de Liesse                        

                                                  19 h 30 Adoration

SAMEDI 28 Novembre             1er Dimanche de l’AVENT (Année B – Evangile de Marc)

 

                                                    17 h 00 Chapelet à la Basilique de Liesse                                       

                                                    18 h 30 Messe à la Basilique de Liesse 

DIMANCHE 29 Novembre    10 h 30 Messe à la Basilique de Liesse                         

                                                                                      Pour les jeunes gens en recherche de projet et d’espérance ;

                                                               Pour les Familles PIERRAT-LANDAT ; Pour Catherine VERMUE ;

                                                               Pour la Famille GANDON ; Pour Notre Evêque.

 

                                                  18 h 00 : Temps de prière à la Basilique avec les intentions du cahier et adoration.

 

Infos : Les missels du dimanche 2021 sont disponibles au presbytère au prix de 10 €.

Il est possible de regrouper les abonnements à Prions en Eglise afin de diminuer le prix.

Si vous désirez les missels, l'abonnement regroupé et recevoir par mail cette feuille,

merci d'envoyer un message à marie.dolle02@orange.fr ou téléphoner au 06 82 45 34 99.

 

Afin de soutenir le Secours Catholique il est possible d'acheter le gâteau « le Fraternel » au prix de 7 €.

Vous pouvez le réserver et le retirer au presbytère.

 

Pensez à consulter le site internet de la paroisse : notredamedeliesse.fr.

Vous pouvez aussi consulter le site internet du diocèse et les pages du pèlerinage et de la paroisse de Liesse : soissons.catholique.fr - vivre ma foi - sanctuaire ND de Liesse.

 

Fête du Christ Roi  Mt 25/31-46

« Tous frères » du pape François

 

Extraits du chapitre 5 : La meilleure politique

 

162. La grande question, c’est le travail. Ce qui est réellement populaire – parce qu’il contribue au bien du peuple –, c’est d’assurer à chacun la possibilité de faire germer les semences que Dieu a mises en lui, ses capacités, son sens d’initiative, ses forces. C’est la meilleure aide que l’on puisse apporter à un pauvre, c’est le meilleur chemin vers une existence digne. C’est pourquoi j’insiste sur le fait qu’« aider les pauvres avec de l’argent doit toujours être une solution provisoire pour affronter des urgences. Le grand objectif devrait toujours être de leur permettre d’avoir une vie digne par le travail ».] Les mécanismes de production ont beau changer, la politique ne peut pas renoncer à l’objectif de faire en sorte que l’organisation d’une société assure à chacun quelque moyen d’apporter sa contribution et ses efforts. En effet, « il n’existe pas pire pauvreté que celle qui prive du travail et de la dignité du travail » Dans une société réellement développée, le travail est une dimension inaliénable de la vie sociale, car il n’est pas seulement un moyen de gagner sa vie, mais aussi une voie pour l’épanouissement personnel, en vue d’établir des relations saines, de se réaliser, de partager des dons, de se sentir coresponsable de l’amélioration du monde et en définitive de vivre comme peuple.

 

La sollicitude de l’amour

187. Cette charité, cœur de l’esprit de la politique, est toujours un amour préférentiel pour les derniers qui anime secrètement toutes les actions en leur faveur.] Ce n’est qu’avec un regard dont l’horizon est transformé par la charité, le conduisant à percevoir la dignité de l’autre, que les pauvres sont découverts et valorisés dans leur immense dignité, respectés dans leur mode de vie et leur culture, et par conséquent vraiment intégrés dans la société. Ce regard est le cœur de l’esprit authentique de la politique. À partir de là, les voies qui s’ouvrent sont différentes de celles d’un pragmatisme sans âme. Par exemple, « on ne peut affronter le scandale de la pauvreté en promouvant des stratégies de contrôle qui ne font que tranquilliser et transformer les pauvres en des êtres apprivoisés et inoffensifs. Qu’il est triste de voir que, derrière de présumées œuvres altruistes, on réduit l’autre à la passivité » !] Il faut qu’il y ait différents modes d’expression et de participation sociale. L’éducation est au service de cette voie pour que chaque être humain puisse être artisan de son destin. Le principe de subsidiarité révèle ici sa valeur, inséparable du principe de solidarité.

 

189. Nous sommes encore loin d’une mondialisation des droits humains les plus fondamentaux. C’est pourquoi la politique mondiale ne peut se passer de classer l’éradication efficace de la faim parmi ses objectifs primordiaux et impérieux. En effet, « lorsque la spéculation financière conditionne le prix des aliments, en les traitant comme une marchandise quelconque, des millions de personnes souffrent et meurent de faim. De l’autre côté, on jette des tonnes de nourriture. Cela est un véritable scandale. La faim est un crime. L’alimentation est un droit inaliénable ».] Souvent plongés dans des discussions sémantiques ou idéologiques, nous permettons qu’il y ait encore aujourd’hui des frères et des sœurs qui meurent de faim ou de soif, sans un toit ou sans accès aux soins de santé. Outre ces besoins élémentaires non satisfaits, la traite des personnes est une autre honte pour l’humanité, que la politique internationale ne devrait pas continuer à tolérer, au-delà des discours et des bonnes intentions. Ils constituent un minimum urgent.

  

***********

Temps de prière : Tous les derniers dimanches du mois, à 18h, à la Basilique de Liesse

Vous pouvez aussi vous joindre à la prière en passant par Facebook

 

  ***********

Merci d'envoyer vos intentions par les différents moyens d'internet (site de la paroisse, mail…)