Semaine du Samedi 1er au dimanche 9 Octobre 2022

 

Paroisse Notre Dame de Liesse

 

 Vous pouvez aussi suivre les messes du dimanche sur Youtube «Paroisse Notre-Dame de Liesse»

  

SAMEDI 1er Octobre                                                                                Sainte Thérèse de l’enfant Jésus

 

                                                    14 h 30 Avec des membres des équipes du rosaire CHAPELET

                                                      suivi de L’ADORATION à la Basilique N-D de Liesse.

 

27° dimanche du Temps ordinaire

 

                                                    18 h 30 Messe à Pierrepont

                                                                  Pour l’abbé BIDET ; Arthur et Jeanne LANGLOIS et la Famille LANGLOIS

DIMANCHE 2 Octobre                                                                  

                                                     10 h 30 Messe à la Basilique de Liesse

 

                                                                  Pour Anne et Mehdi-Emmanuel ;

 

                                               Défunts : André LEROY, 92 ans à Coucy les Eppes

                                                               Dominique SOHYER, 70 ans à Sissonne

                                                               Bernadette OLIVIER, 88 ans à Berrieux

                                                               René BUYSSE, 79 ans à Liesse Notre Dame

LUNDI 3 Octobre        18 h 00 Réunion du Conseil d’Administration de L’Association des Pèlerinages au presbytère                                                                

MARDI 4 Octobre                        9 h 00 Messe à la Basilique                                                       Saint François d’Assise                                               

MERCREDI 5 Octobre                 9 h 00 Messe à la Basilique                                                        

                                                                  Pour les âmes du purgatoire ;

JEUDI 6 Octobre                        9 h 00 Messe à la Basilique                                                                 Saint Bruno

                                                                 Pour Marc

VENDREDI 7 Octobre               11 h 00 Messe à la Basilique                                                      Notre-Dame du Rosaire

                                                     16 h 00 Messe à la Maison de retraite

SAMEDI 8 Octobre

28° dimanche du Temps ordinaire

 

                                                    18 h 30 Messe à La Selve

DIMANCHE 9 Octobre                                                                   

                                                   10 h 30 Messe à la Basilique de Liesse

                                                                Pour les défunts des familles PROUVOST-LEGRAS

 

                                                                Pour Anne et Mehdi-Emmanuel ;


 

Si vous désirez recevoir par mail cette feuille,

Merci d'envoyer un message à marie.dolle02@orange.fr

ou téléphoner au 06 82 45 34 99

   Liens Youtube film Notre Dame de Liesse :

              Sanctuaire Notre Dame de Liesse

 

 

Pensez à consulter le site internet de la paroisse : notredamedeliesse.fr. Vous pouvez aussi consulter le site internet du diocèse et les pages du pèlerinage et de la paroisse de Liesse : soissons.catholique.fr - vivre ma foi - sanctuaire ND de Liesse

 

 


 

 

 

 

 

LETTRE APOSTOLIQUE DESIDERIO DESIDERAVI DU SAINT-PÈRE FRANÇOIS

AUX ÉVÊQUES, PRÊTRES ET DIACRES, AUX PERSONNES CONSACRÉES

ET AUX FIDÈLES LAÏCS SUR LA FORMATION LITURGIQUE DU PEUPLE DE DIEU.

 

 

Suite…

 

47. Toujours en pensant à la manière dont la Liturgie nous forme, une autre question décisive est l’éducation nécessaire pour pouvoir acquérir l’attitude intérieure qui nous permettra d’utiliser et de comprendre les symboles liturgiques. Permettez-moi de l’exprimer d’une manière simple. Je pense aux parents, ou plus peut-être, aux grands-parents, mais aussi à nos pasteurs et catéchistes. Beaucoup d’entre nous ont appris d’eux la force des gestes de la liturgie, comme, par exemple, le signe de la croix, l’agenouillement, les formules de notre foi. Peut-être n’avons-nous pas de souvenir réel de cet apprentissage, mais nous pouvons facilement imaginer le geste d’une grande main qui prend la petite main d’un enfant et l’accompagne lentement en traçant pour la première fois sur son corps le signe de notre salut. Des paroles accompagnent le mouvement, elles aussi dites lentement, presque comme si elles voulaient s’approprier chaque instant du geste, prendre possession de tout le corps : « Au nom du Père... et du Fils... et du Saint-Esprit… Amen. » Et puis la main de l’enfant est laissée seule, et on la regarde répéter toute seule, avec une aide toute proche en cas de besoin. Mais ce geste est maintenant consigné, comme une habitude qui va grandir avec lui, en lui donnant un sens que seul l’Esprit sait lui donner. Dès lors, ce geste, sa force symbolique, est à nous, il nous appartient, ou mieux, nous lui appartenons. Il nous donne une forme. Nous sommes formés par lui. Il n’est pas nécessaire de faire beaucoup de discours ici. Il n’est pas nécessaire d’avoir tout compris dans ce geste. Ce qu’il faut, c’est être petit, à la fois dans l’envoi et dans la réception. Le reste est l’œuvre de l’Esprit. C’est ainsi que nous sommes initiés au langage symbolique. Nous ne pouvons pas nous laisser dépouiller d’une telle richesse. En grandissant, nous aurons d’autres moyens de comprendre, mais toujours à condition de rester petits.

 

Ars celebrandi

 

48. L’ars celebrandi, l’art de célébrer, est certainement l’une des façons de prendre soin des symboles de la liturgie et de croître dans une compréhension vitale de ceux-ci. Cette expression est également sujette à différentes interprétations. Son sens devient clair si elle est comprise en référence au sens théologique de la Liturgie décrit dans Sacrosanctum Concilium au n° 7 et auquel j’ai déjà fait référence à plusieurs reprises. L’ars celebrandi ne peut être réduit à la simple observation d’un système de rubriques, et il faut encore moins le considérer comme une créativité imaginative - parfois sauvage - sans règles. Le rite est en soi une norme, et la norme n’est jamais une fin en soi, mais elle est toujours au service d’une réalité supérieure qu’elle entend protéger.

49. Comme dans tout art, l’ars celebrandi requiert différents types de connaissances.

Tout d’abord, il faut comprendre le dynamisme qui se déploie à travers la liturgie. L’action de la célébration est le lieu où, par le biais du mémorial, le mystère pascal est rendu présent afin que les baptisés, par leur participation, puissent en faire l’expérience dans leur propre vie. Sans cette compréhension, la célébration tombe facilement dans le souci de l’extérieur (plus ou moins raffiné) ou dans le souci des seules rubriques (plus ou moins rigides). Ensuite, il est nécessaire de savoir comment l’Esprit Saint agit dans chaque célébration. L’art de célébrer doit être en harmonie avec l’action de l’Esprit. C’est seulement ainsi qu’il sera libre des subjectivismes qui sont le fruit de la domination des goûts individuels. Ce n’est qu’ainsi qu’il sera libre de l’invasion d’éléments culturels assumés sans discernement et qui n’ont rien à voir avec une compréhension correcte de l’inculturation.

Enfin, il est nécessaire de comprendre la dynamique du langage symbolique, sa nature particulière, son efficacité.

 

A suivre…